CSE DE BOURGES – FEVRIER 2020

Mouvements janvier 2020 (11 entrées et 9 sorties) :

– 3 embauches en CDI             – 5 embauches CDD et CAQ

– 5 fins de contrat                      – 2 départs à la retraite

– 4 mutations (1 départ, 3 arrivées)   – 1 démission

Point sur l’économique de l’UES

Pour Nexter Systems :

Le carnet de commandes représente plus de 200 M€. Les prises de commandes se concentrent sur DSS, avec du MCO CAESAR France et ME, du soutien sur le naval et l’aéro, le tout pour un total de plus de 50 M€.

Pour Nexter munitions :

– Suite aux demandes répétées des élus CGT, le carnet de commandes de Munitions nous a été enfin présenté. Il s’agit bien sûr du carnet global NMu, sans faire le détail de Bourges. Près de 700 M€, avec 55% à l’export, 43% pour le France, et 2% en interne Nexter.

Les prises de commandes de janvier, à hauteur de plus de 14 M€ sont composées de charges modulaires 155, et munitions de char.

Plan de charge DIS (études), DT (munitions) et DI (production)

DIS (études) :

La charge pour DIS est de 234 200 h (avec un espéré de 105 300 h) en baisse de 6 000 h pour un potentiel de 179 00 h (dont 560 h d’intérim) en légère baisse. Toujours une forte activité sur CAESAR 8×8 Danemark avec des essais de tir avant formation des danois, la suite de la qualification, et l’accompagnement de la production. Pour le CAESAR 6×6, consolidation de l’offre pour un contrat de 32 CAESAR pour la France. Sur 105LG, accompagnement de la production sur contrat Malaisie, et préparation de la définition pour le contrat ARTIS. Les autres affaires de DIS sont le lancement du Narwhal NG, les offres THL30 et POD 20mm, l’ARX20, et le Jaguar (POD missile). Le niveau de charge espérée augmente au 2ème semestre, avec du Caesar, du 30 M791 export (Australie), et du 105 LG pour le fameux pays du moyen orient. Le plan de renfort a été présenté dans le point GPEC avec plus de 5 000h. 15 postes sont ouverts pour 2020, l’effectif cible à fin d’année étant de 147 CDI.

DT (munitions) :

La charge pour la Direction Technique de Nexter Munitions est de 189 700 h (légère hausse, dont 110 600 h de charge ferme et 54 600h de RDI) pour un potentiel de 171 900 h (avec 2 CDD à AMG et EQP et 2 intérimaires). Les activités de la DT sont principalement du soutien production en artillerie, le développement d’une 140 LITA (Low Impulsion Telescoped Ammunition pour le futur MGCS), les tirs de tenue mécanique de l’OFLE NG. Du moyen calibre avec les tirs du 30×113 et du soutien technique, des réponses à appel d’offre pour MBDA et Naval Group, et du spatial avec Tarbes. Les travaux DGA se poursuivent sur la tête militaire Menhir.

DI (production) :

La charge à produire sur 11 mois glissants représente plus de 112 000 h pour potentiel inscrit de 97 700 h. La charge espérée (17 000h) comprend le 30 M781 EOS, du Narwhal Espagne et des tubes de 105 F2. Des non conformités fournisseurs ont entrainé des retards sur les contrats THL 20 et le 30mm, résorbés en janvier. Le retard sur les chambres du 40mm se rattrape, le flux sur 105 LG est tendu avec 2 contrats en parallèle. Côté budget, l’effectif cible fin d’année est de 142 CDI (+2), avec la création de 3 postes (1 magasinier, 1 ingénieur prod, 1 technicien industrialisation gros calibre). Près de 4 M€ d’investissement, avec un tour grande longueur, la sécurisation des machines « dangereuses », une foreuse et une rodeuse moyen calibre, la remise à hauteur de la station d’autofrettage et du générateur d’impulsions.

Point sur les activités et le budget de CTAI

L’effectif total s’élève aujourd’hui à 117 personnes avec une partie importante de sous-traitants (20 personnes) notamment pour les développements SOFT et 6 intérimaires. De nouvelles ressources sont prévues : 1 ingénieur munition, 1 ingénieur mécanique, 1 project manager et 1 approvisionneur pour éviter les ruptures de flux en production. CTAI prévoit cette année la livraison de 85 canons pour le MOD UK et les 14 premiers matériels CTAS Jaguar, dont la montée en puissance ne comblera pas la baisse de charge prévue mi 2021 (fin du contrat UK). D’où la nécessité pour CTAI d’obtenir rapidement de nouveaux contrats. Le programme CAMO (Belgique) lui n’interviendra qu’à partir de 2024. Côté études, suite du développement de la munition anti-aérienne et une version navalisée du CTAS avec Nexter (S40SA). L’effectif doit augmenter de 8 personnes en 2020.

Point sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

L’effectif en CDI a augmenté de 4% en 2019 :

Effectifs CDI SYSTEMS MUNITIONS UES
2016 373 130 503
2017 403 132 535
2018 435 141 576
2019 458 141 599

 

Il y a eu 46 recrutements en CDI l’an dernier

Recrutements CDI SYSTEMS MUNITIONS UES
2016 23 4 27
2017 49 6 55
2018 54 10 64
2019 38 8 46

 

Avec : 8 à munitions, 11 à la DI, 9 à DSP, 9 à DIS, et 9 dans les autres directions. Les recrutements sont à 46% des cadres. 22 départs en retraite, 4 démissions en 2019. La moyenne d’âge est passée en 4 ans de 46,3 ans à 42,9 ans. Les femmes représentent 21% de l’effectif (stable). L’effectif global (CDI, CD, CAQ) est de 640 fin 2019. La GPEC s’inscrit dans le projet « NEXT vision 2028 » : attractivité, maintien des savoir-faire, développement de nouvelles compétences. Environ 50 recrutements sont prévus en 2020, dont 86% e cadres, pour compenser les 25 départs prévisibles. DIS, DSS, DI, et les fonctions « corporate » sont les Directions en plus fortes augmentations d’effectifs. Le plan de formation 2020 est de 18 000h pour l’UES, 3800h pour munitions, et 14 000h pour Systems.

Budgets Activités Sociales et Culturelles / fonctionnement

Les deux budgets prévisionnels du CSE ont été présentés par le trésorier. Avec l’augmentation des effectifs, les dotations au CSE progressent également. L’ensemble des postes de dépenses vont augmenter en 2020, pour mieux servir les salariés et par exemple engager des travaux dans les appartements et maison du patrimoine. Les budgets ont été votés à l’unanimité.

Accord sur le travail en 3×8 sur les lignes de production

L’accord existant, signé à l’unanimité, était à durée déterminée (1 an déjà renouvelé une fois), va être transformé en accord à durée indéterminée. Cela concerne les salariés n’ayant pas dans leur contrat de travail le travail en 3×8 comme horaire possible. Après un retour positif sur les 2 ans passés, les élus CGT ont voté pour cet accord, comme l’ensemble des élus CSE.

Réclamations individuelles ou collectives

Les élus CGT sont intervenus, entre autres questions sur la campagne d’incitation (le mot est faible) à Munitions pour faire prendre la carte « Corporate » aux salariés partant souvent en déplacement, pour le remboursement de leur frais. Nous avons dénoncé le caractère insistant et autoritaire de cette campagne, et demandé qu’elle cesse. Rappelons qu’une telle carte n’est pas obligatoire.

Vos élus CGT de proximité pourront répondre à vos questions sur les autres questions discutées en séance.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *