L’actu’ à Bourges

Point économique, activités CTAI et Ingénierie du Soutien, plans de charge, réclamations individuelles et collectives, point mensuel Santé et Sécurité au travail

Effectifs au 30 août 2022

  • 4 embauches en CDI
  • 4 départs à la retraite
  • 6 ré embauches (CDI et CDD)
  • 3 Transferts de contrat
  • 7 fin de contrat CDD et CAQ
  • 2 licenciements

Point économique de Bourges

NEXTER SYSTEMS :
Un carnet de commande assez conséquent, très faible prise de commande Moyen Calibre pour du Narwhal. Pour BSC (soutien), importante prise de commande contrat soutien CAESAR France et MCO, quelques contrats export pour le Moyen Calibre.

Charge globale en augmentation pour DIS, avec en espéré le recomplètement des CAESAR Ukraine. Grosse activité CAESAR 8×8 (Danemark, Tchéquie), et CAESAR 6×6 MKII, CN105 LG, Ascalon, Narwhal et THL 30 MKIII.

Le plan de charge à DIS est constant à 325 k Heures, dont 90 k Heures en espéré (THL 30 à court terme, moyen calibre pour VBAE en 2023 et MGCS en 2023). Sur ASCALON, la définition sera mature en fin d’année pour des tirs en 2023. Sur CAESAR, un gros enjeu avec les tests de maturité chez le client Danois à mioctobre où nous n’avons pas le droit à l’erreur. Sur CN105 LG, les développements ARTIS et Sénégal se poursuivent. Sur Narwhal export, franchissement de la qualification et poursuite de développement THL 30 MKIII.


NEXTER ARROWTECH :
Importante prise de commande en août avec une commande de la DGA sur de la balistique intérieure, et une commande de Nexter Systems sur ASCALON, plus des commandes récurrentes pour les essais. Le plan de charge à la DT est de 226 k Heures pour un potentiel de 195 k Heures, mais la charge ferme baisse fortement dès 2023.

Sur KATANA, les tirs au BTC se feront en portée réduite (champ de tir trop court). Il a été fait appel à l’intelligence
artificielle pour valider le « mode piloté » de la munition dans ces conditions de tir réduites. Sur le 120 SHARD, les performances ont été validées. Sur le programme MICA NG, MBDA reconnait les difficultés techniques rencontrées et assouplit son management. La production de la munition de mortier IM va débuter.

Plan de charge à la Production

La charge totale s’élève à 92 535 Heures sur 11 mois glissants, pour un potentiel de 74 756 heures. Les livraisons CAESAR Maroc et DK se terminent, celles du
CN105 LG se poursuivent, et la décision de l’intégration complète du canon sur Bourges a été prise à partir du contrat Sénégal (4 premières livraisons en 2023). La mise en
service de la station d’autofrettage se poursuit, celle du tour gros calibre aussi avec une recette définitive de ces 2 moyens prévue début octobre.

Suite à la lettre du Directeur Général sur « l’économie de guerre », un groupe de travail est constitué pour passer la production des CAESAR de 4 à 6 par mois. Cela aura un impact sur le plan Nextfab qui nous a été présenté en début d’année. Des déménagements de machines sont repoussés, le planning des travaux glisse d’au moins 6 mois, il faut dégager des m2 pour un nouvel atelier de soudage, …

Comment la Direction de l’entreprise va-t-elle pouvoir augmenter les cadences sans investir dans de nouvelles machines (il est pourtant prévu le désinvestissement de la machine SORALUCE) ? et sans faire d’embauche ? Les élus CGT n’ont pas eu de réponses aux questions posées sur le sujet.

Le pôle soutien de DIS

Les activités soutien de la Direction des études nous ont été présentées. Sur Bourges, elles s’articulent selon le métier « Ingénierie Soutien Logistique (ISL) » et formation (instructeurs, utilisateurs et maintenanciers) pour les produits neufs et en service. Dans ISLB on trouve les architectes soutien, les responsables de la documentation et des moyens de tests et outillages. 13 personnes sont présentes sur Bourges dont un apprenti, et une embauche est en cours.
Dans l’unité ISL/FOR, on trouve les responsables de formation (conception, réalisation, mise en œuvre), 3 à Bourges, 4 à Roanne, 6 à Satory, suivant les produits. Les deux unités travaillent en commun sur les produits d’artillerie, le Moyen Calibre, et les montages d’arme sur tourelles (Leclerc, Jaguar, VBCI, POD Jaguar).

ISLB et FOR accompagnent BSC dans la mise en place de nouveaux services client et la montée en compétences des futurs formateurs de l’assistance client, développe la documentation interactive en ligne, la maintenance prédictive, entre autres.

La charge est équilibrée, une embauche est prévue en 2023

Réclamations individuelles et collectives

Dans les sujets amenés par les élus CGT, nous avons demandé la diffusion dans l’intranet des Règlements Intérieurs Systems et Munitions, qui ont évolués (interdiction totale d’alcool, même pendant les pauses cassecroûte).
Suite au déménagement des services PR et EST de Nexter Arrowtech vers CH700, une information aux personnels sera prévue. Suite à la publication par le Berry républicain de l’article sur la remise des médailles du travail citant tous les noms des récipiendaires, nous avons demandé à ce qu’à l’avenir, les noms ne soient pas cités, pour être en accord avec les recommandations de discrétion faite par la Direction et aussi pour le respect du droit à l’image.

Activité CTAI

Les principaux enjeux 2022 de CTAI étaient d’accompagner les livraisons de munitions (BAE et NMu), soutenir Nexter dans la mise en service du Jaguar, obtenir les qualifications
du programmateur de fusées et de la munition GPR PD et poursuivre la stratégie export. Pour les objectifs de l’année, les prises de commandes seront au niveau prévu au budget.
Ce ne sera pas le cas pour le chiffre d’affaire en léger recul.
La charge, jusqu’en juin 2023, et en tenant compte de l’espéré, est équilibrée. Dans l’espéré on trouve les rétrofits des canons déjà livrés au ministère anglais (515 au total, mais uniquement 250 montés sur Ajax, le montage sur Warrior étant abandonné), le contrat est prévu en novembre.
Coté export, CTAI a remis des prix à Lockheed Martin et l’espagnol Escribano pour des intégrations sur leur plates formes.

9 recrutements sont en cours, ce qui portera l’effectif total (avec les CAQ et CDD) à 95 fin 2022.

lnformation mensuelle SSCT

Nexter Systems : Concernant l’accidentologie depuis le début de l’année, il y a eu 2 accidents de trajet, 1 accident
avec arrêt et 1 accident sans arrêt. Les taux de fréquence continuent de baisser, le TF2 est à 4,65 (inférieur à l’objectif Groupe de 5,4). Il y a eu ce moisci un seul fait marquant (heurt avec un support de tube au Traitement de Surface). Il y a eu une sensibilisation sécurité des salariés au retour des congés estivaux. A noter l’embauche à PR d’un salarié dans l’optique de remplacer un salarié qui va partir à la retraite au cours du 1er trimestre 2023. Une autre embauche est prévue en janvier 2023 pour le remplacement d’une autre salariée qui devrait partir à la retraite lors du 1er semestre 2023. Il y a eu l’inspection de la ligne ISA Montage.

Nexter Arrowtech : Concernant l’accidentologie, il n’y a pas eu d’accident depuis au moins 2 ans, ceci implique que les taux de fréquence et de gravité sont tous à zéro. Il y a eu le
démarrage de poste au Bâtiment 573 (CH 700) suite au déménagement du service munitronique.

Budgets rectificatifs CSE

Les budgets rectificatifs Activités Sociales et Culturelles et Attributions Economiques et Professionnelles ont été approuvés à l’unanimité des élus présents. Ces budgets ont peu évolué par rapport aux primitifs si ce n’est quelques ajustements suite à la validation des comptes du CSE par le cabinet comptable COGEP.

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.