Suivi du contrat frais de santé

Une réunion de suivi du contrat frais de santé s’est tenue en présentiel au siège de Klésia/MCDèf le 15 septembre.
Etaient présents : 3 représentants MCDef/Klésia, 3 NEXTER, 2 CGT, 2 CFDT et 2 CFE-CGC

Bilan des comptes actifs et retraités « après 2015 » :

Le compte des actifs est toujours bénéficiaire, avec un volume de prestation en baisse sur 2020 et un ratio charges/cotisation de 87% (donc positif), pour un résultat net de + 482 027€. Le compte des retraités, avec un volume de prestations également en baisse sur 2020, reste quant à lui déficitaire de -137 255€ (ratio charges/cotisation de 121%). Au global, le contrat est positif, avec un résultat net de +344 772€.
Le compte des actifs ne nécessite aucune modification du taux de cotisations. Une amélioration des garanties sera étudiée, en fonction du reste à charge constaté sur les prestations. Pour information, voici les restes à charge par type de prestation :

Prestation Reste à Charge
Prothèses dentaires 22%
Optique 32%
Ortho-acoustique 29%
Auxiliaires médicaux 13%

Pour le compte des retraités, déficitaire, le taux de cotisation de 5,42% qui était inchangé depuis la création en 2015, a subi une première hausse au 1er janvier 2021 (6%), puis en aout 2021, est passé de 6% à 6,5%, la Direction ayant accepté de prendre dans la réserve du compte des actifs pour limiter l’augmentation supportée par les adhérents retraités.
Lors de la SMI du 17 juin dernier, nous avions également décidé de mettre en place deux taux de cotisation suivant la composition du foyer de l’adhérent :
6,8% pour un retraité seul, et 0,25% pour le conjoint (voir compte rendu CGT de la réunion du 17 juin).
La CGT suivra avec attention le résultat de ces mesures sur les résultats 2021 et 2022.

Permanences sur les sites NEXTER :

Le contrat prévoit des permanences sur les sites de NEXER. Pour certains sites, MCDèf n’est plus en mesure de les assurer (Tarbes, Toulouse, Tulle). Elle propose de mettre en place en substitution des permanences téléphoniques dédiées à notre contrat, avec les interlocuteurs déjà en charge de nos dossiers. La CGT a exigé le maintien des permanences physiques. La mutuelle dit ne pas avoir de solution à court terme. C’est une dégradation du service, n’hésitez pas à nous faire remonter vos difficultés.

Présentation du réseau « Carte Blanche » :

Le réseau de soins « Carte Blanche », comme d’autres réseaux, propose de faire baisser le reste à charge grâce à un réseau de praticiens en optique, dentaire et audio-acoustique conventionnés. Dans toutes les agglomérations « NEXTER » (excepté à St Chamond), il y a plusieurs professionnels adhérents à ce réseau. Sans obligation de passer par ce réseau pour les soins et équipements de santé, cela permettra pour ceux qui le souhaite, d’avoir des coûts de prestations inférieurs, et des garanties supplémentaires (casse, traitement anti reflets pour l’optique, garantie panne, prêt d’appareil pour l’audio, modération tarifaire pour les prothèses dentaires). Sans surcoût pour les adhérents, c’est une solution intéressante. Décision sera prise rapidement pour une éventuelle mise en place en janvier 2022.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.