RÉUNION KNDS : Résultats, budgets, E-MBT, MGCS…

Réunion du groupe « ad hoc » à Amsterdam le 5 mars

Lors de cette réunion, les 2 PDG ont présenté les résultats 2019 de KNDS, et le budget 2020. Mrs F. Haun et S. Mayer parlent d’année record pour 2019, tout comme l’avait fait M. Mayer en fin d’année dernière. L’avancement de l’intégration, détaillée par M. Grisnigt montre qu’il reste des actions à mener. 2020 est la 5ème année d’existence de KNDS, les 2 CEO ont répondus à nos questions sur la stabilité du pacte d’actionnaires.

La réunion préparatoire avec nos collègues

Comme lors de chacune des réunions à Amsterdam, nous avons eu l’occasion de rencontrer nos collègues allemands, pour échanger sur les questions qui nous préoccupent de part et d’autre. La situation de KMW est très ressemblante à celle de Nexter, avec une charge croissante imposant de forts recrutements, et des travaux d’infrastructure lourds.

La réforme des retraites en France est regardée avec attention en Allemagne, et la représentante du syndicat IGMetall a réaffirmée l’attachement qui est le leur pour une retraite « légale » (notre régime général) de haut niveau, et le danger des retraites par capitalisation qui ne profitent qu’aux assurances et banques privées.

Nous avons présenté l’avancement des négociations chez Nexter pour la mise en place d’un Comité Economique Européen. Les négociations arrivent à leur terme, et la mise en place de cette instance au niveau Nexter est maintenant acquise. Reste la possibilité de la mise en place de ce même comité au niveau KNDS, qui aurait toute sa raison d’être, KMW ayant également des filiales européennes (grecque, et britannique, cette dernière n’étant plus vraiment dans le périmètre européen). Nous avons décidé de réfléchir à une telle demande.

Présentation des résultats: Commandes, marge, effectifs

Comme annoncé le 12 décembre, 2019 se termine avec un carnet de commande supérieur de 80% par rapport au budget pour KMW, et supérieur de 40% pour Nexter. Les prises de commandes sont également deux fois supérieures aux prévisions, avec la meilleure année pour Nexter depuis 22 ans.

Les chiffres d’affaires sont conformes aux prévisions pour les deux sociétés.

L’année 2019 se termine avec un carnet de commande pour KNDS à 2 chiffres en milliards d’euros (en intégrant des tranches conditionnelles SCORPION) !

Concernant les effectifs, le budget prévoyait 8388 salariés en fin d’année, nous en sommes à 8 065 (4113 pour KMW, 3 952 pour NEXTER). Les investissements sont au-delà du budget pour Nexter, et en retrait pour KMW, dus à des autorisations de travaux non obtenus à temps, donc reportés sur 2020.

Présentation du budget 2020

Le carnet prévisionnel est très légèrement en baisse pour 2020, avec des prises de commandes à un niveau en retrait par rapport au réalisé 2019, qui était exceptionnel. Le chiffre d’affaire KNDS sera également en baisse, mais reste d’un niveau élevé. Les investissements 2020 sont prévus deux fois plus importants pour accompagner les montées en charge dans les deux sociétés.

Les recrutements doivent se poursuivre, avec +181 effectifs pour KMW et +225 effectifs pour Nexter.

Vision sur les projets

Ne revenons pas sur les projets Nexter, bien connus déjà. Concernant VBCI Qatar, rien de nouveau, ni de rassurant !

Pour KMW, toujours de nombreux contrats espérés de Leopard, neufs ou pour des revalorisations, des Boxer, Puma et PZH2000, pour la Bundeswehr et dans plusieurs pays Européens ou moyen orient. Une liste de projets bien au-delà des capacités, faisant dire à M. Haun que sa société ne pourra pas répondre à tous.

Avancement de l’intégration

M.Grisnigt a présenté des actions concrètes pour une meilleure intégration. Des échanges d’apprentis sont prévus, et l’objet de 2020, est d’avoir des cas effectifs de mobilité inter sociétés. Intégrer KNDS dans les programmes d’intégration des nouveaux arrivants, proposer des formations inter culturelles, construire un stand commun pour Euro Satory, faire des échanges d’experts, permettra de rendre plus visible la réalité KNDS, en interne comme en externe.

MGCS et EMBT

Un accord pour la création du consortium (Nexter, KMW, Rheinmetall) a été signé le 15 décembre pour la partie architecture de MGCS. Les négociations sont en cours avec les DGA française et allemande pour un financement dès le premier semestre 2020. Concernant la récente annonce du président Macron de voir associer la Pologne au projet, M. Haun nous a répondu que plus il y aura de pays dans ce projet, plus les choses se compliqueront. Pour l’instant, pas de changement sur la structure de répartition du travail.

Concernant E-MBT, nous avons demandé que les filiales Nexter soient d’avantage intégrées à ce projet. Nous avons remonté au PDG l’inquiétude des salariés de se voir « oubliés » dans ce grand projet. Il nous a redit sa volonté de voir toutes les composantes de Nexter impliquées. A suivre donc !

La structure actionnariale de KNDS

Lors de la création de KNDS fin 2015, le pacte d’actionnaires devait rester stable pendant 5 ans : Nous y serons en fin d’année. Les deux CEO ont assurés que les actionnaires n’avaient pas la volonté de vendre, trop heureux de l’excellente santé du groupe, et des dividendes versés. Reste qu’il y a fort à parier que d’autres vont communiquer sur leur volonté de rentrer dans le tour de table, de façon plus ou moins amicale.

Il sera bon que KNDS puisse rassurer les salariés si des campagnes de communication sont lancées, comme ce fût le cas de Rheinmetall l’an dernier sur MGCS.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *