CSE de Bourges – Septembre 2019

Mouvements au 31-08-2019 (4 arrivées et 11 départs) : 

– 2 Embauches en CDD – 1 Démission

– 1 Embauche en CAQ – 7 Fins de contrat en CAQ

– 1 Transfert de contrat – 3 Départs à la retraite

Sur les 5 apprentis qui ont quitté Nexter, 3 continuent leurs études et les 2 autres n’ont pas eu de proposition d’embauche de la part de Nexter. Bien sûr, l’objectif des 50% d’embauches d’apprentis se regardera en fin d’année, nous dit-on !

Point sur l’économique de l’UES

Pour Nexter Systems :

– Le carnet de commande est de 320 M€ pour DSP (avec une prise de commande de 4,6 M€ pour le développement Narwhal pour la DGA) : 179 M€ pour le gros calibre et 141 M€ pour le moyen calibre.

– Le carnet de commande pour DSSC est de 60,2 M€ (avec une prise de commande de 3,2 M€ dont 2,8 M€ pour le gros calibre pour le CAESAR France et 0,4 M€ pour le MCO Moyen Calibre Aéro France).

– La charge pour DIS est de 175 969 h (avec un espéré de 35 103 h) pour un potentiel de 173 074 h (dont 744 h d’intérim, en baisse).

Les affaires de DIS sont le CAESAR 6×6 (RQI de Indo2 franchie ainsi que les 1ers essais), le CAESAR 8×8 Danemark avec une très forte activité sur juillet (horaires élargis), le 105LG avec le franchissement de la RQI pour le contrat Malaisie, des tirs pour le contrat ARTIS et l’accompagnement de la DI.

Les autres affaires de DIS sont le POD 20 mm, la THL30, le 30M791 du Rafale, le Famas et le Jaguar.

Pour Nexter munitions :

– Le montant du carnet de commande ne nous est pas présenté. Les prises de commande en juillet s’élèvent à 10 M€ (dont 2,8 M€ pour un avenant PAGC, 1,8 M€ pour les fusées M3 et 3,1 M€ pour de l’interco Nexter Systems et CTAI).

– La charge pour la Direction Technique (DT) de Nexter Munitions est de 199 025 h (dont 78 769 h de charge ferme et 60 536 h d’autofinancé, le reste étant de l’espéré) pour un potentiel de 175 954 h (avec 5 CDD à AMG, CHAR, EMG, EQP et 1 Intérimaire).

Les activités de la DT sont principalement de la compatibilité REACH pour le BCM, le nouveau LU220 (augmentation de portée et d’efficacité terminale). Egalement des tirs de 155 mm OFUM, du soutien à la production, et des études sur PEA.

Plan de charge à la direction Industrielle (DI)

Charge :

Nous n’avons pas eu de présentation de projection de charge et potentiel pour 2020 car selon le responsable de la DI, les budgets ne sont pas validés, argument qui ne tient pas car les autres années, ainsi que les mois précédents, la situation était exactement la même et on nous présentait pourtant ces éléments-là. De plus, ils nous ont été présenté pour la DT de Munitions ainsi que pour DIS (même si la zone était grisée). Aurait-on des choses à cacher ?

– La charge sur 11 mois glissants est de 113 685 h (dont 96 997 h fermes) pour un potentiel de 83 053 h. Malgré les recrutements de 2018 et de cette année, l’écart entre la charge ferme et le potentiel (~ 30 600 h) reste toujours très important et comblé en partie par le recourt aux intérimaires et aux heures supplémentaires. Au sujet des heures supplémentaires, le CSE a été consulté sur un dépassement des 220 h annuelles autorisées. Les élus CGT se sont abstenus car ils considèrent que cette demande de dépassement leur a été soumise alors que le quota d’heures supplémentaires était déjà atteint et que de plus, ce dépassement dégradait les conditions de travail et donc des Risques Psycho-sociaux pour les salariés.

Concernant les faits marquants, la Direction note :

– un retard sur les embauches prévues au budget (7 Equivalents Temps Plein).

– des problèmes de qualité sur CN105LG qui vont engendrer des retards de production.

– la mise en place d’une pièce témoin pour la chambre du 40 mm CTAI afin de suivre la conformité de la géométrie de la machine.

– la reprise d’affuts du CAESAR 6×6 afin de supprimer une interférence avec le faux châssis.

Activités de l’unité Vétronique Artillerie et Moyens Calibres (VAMC)

L’activité de l’unité s’étend sur trois domaines : l’architecture vétronique (avec un expert), électrique (avec deux experts), et le logiciel (avec un expert). L’activité vétronique et logiciel représente 80% de la charge. Avec 3 embauches actées depuis le début de l’année, et une démission, l’effectif au 1er septembre est de 22 personnes, dont 2 apprentis. 5 embauches restent à faire d’ici la fin d’année. La courbe de charge montre de la suractivité jusqu’à la fin d’année, réglée par de la sous-traitance. Pour le responsable d’unité, l’ensemble des métiers et compétences nécessaires au développement est sécurisé en interne, suite au plan d’embauche 2019. Il n’en reste pas moins qu’une quinzaine de sous-traitants travaillent sur nos produits, développant autant de connaissances qui ne sont plus disponibles pour NEXTER une fois la sous-traitance terminée.

Approbation des Etudes de Sécurité du Travail pyrotechnique (EST) pour des tirs de CAESAR 6X6 et CN 105LG MkIII à Canjuers

Le CSE était consulté sur deux Etudes de Sécurité du Travail pyrotechnique pour des tirs de CAESAR 6X6 et CN 105LG MkIII qui auront lieu pendant les journées Artillerie à Canjuers dans le Var.

Cette consultation est obligatoire car des salariés de Nexter (Systems et Munitions) de l’UES de Bourges participeront à ces tirs en tant que Directeur de Tir Assistant, Chef de pièce, équipiers d’artillerie et éventuellement assistants technique.

Ces EST avaient été présentées auparavant aux 2 CSSCT de coordination (Systems et Munitions) pour toute la partie technique des études.

Les 2 CSSCT ayant émis un avis favorable commun, le CSE les a suivis en approuvant ces EST.

Journées Artillerie : quésako ? Il s’agit de journées de démonstration des différents matériels NEXTER, organisées pour des délégations étrangères sur le camp militaire de Canjuers, avec le soutien logistique de l’armée française. Cette année, outre les matériels d’artillerie, seront présentés le TITUS, des drones, le robot nerva, et des tirs en moyen calibre. Pour cette raison, on parle d’ « Artillerie augmentée ».

Avancement du contrat CAESAR 8×8 Danemark

Le président du CSE a frappé la présentation du sceau de la confidentialité. Donc vous ne saurez rien sur l’avancement du premier contrat du produit d’avenir de la maison NEXTER, issu du bureau d’études de Bourges, et produit pour une large part dans nos ateliers. Notre demande était bien sur l’aspect technique, et d’éventuels soucis de développement et/ou de mise au point, qu’il convient en effet de conserver en interne.

Notre demande était également d’avoir une vision de l’aspect humain, sur un projet où l’on sait que le planning est plus que contraint, et où des tensions étaient apparues dès le début. Là aussi, vous ne saurez rien, car rien ne nous a été présenté…

Conclusion : sur CAESAR 8X8, tout va bien dans le meilleur des mondes, les collègues concernés apprécieront, et pourront vous en dire plus que vos élus…

Information sur la stratégie industrielle pour le site de Tulle

Comme vous le savez (voir les comptes rendus CGT des CSE Centraux), le centre de Tulle a fait l’objet d’une réorientation de ses activités avec l’abandon de l’hydraulique et de l’activité petit calibre, le développement des traitements thermiques / traitements de surface (TT/TS), des rechanges/outillage, de Syegon, de la mécanique, et la création d’une activité chenilles. Le projet a été validé en CSE local, et l’objet de ce point était la présentation des impacts éventuels sur nos activités. Tulle, qui est notre fournisseur sur les traitements des tubes de moyens calibre, devient « pôle d’excellence » TT/TS. L’évolution de la gouvernance intègre dorénavant Tulle dans la Direction des Opérations de NEXTER Systems, dont le Directeur devient PDG de NEXTER Mechanics.

Réclamations Individuelles et Collectives

Les élus CGT ont posé à la Direction des questions diverses et variées. Vous pourrez retrouver les réponses à ces questions auprès des élus CGT ou dans le procès-verbal qui sera visible dans l’intranet.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *